7 conseils pour réussir son vide-grenier

7 conseils pour réussir son vide-grenier

7 conseils pour réussir son vide-grenier
Envie de vous débarrasser des objets qui encombrent votre grenier en renflouant au passage votre porte-monnaie? Participez à un vide-grenier!

1) Inscrivez-vous à un vide-grenier proche de chez vous

Participer à un vide-grenier n’est pas de tout repos et demande de se lever tôt.

Repérez-en un près de chez vous, ce sera moins fatigant, notamment si vous devez faire plusieurs allers-retours pour charger vos affaires… et rapporter les invendus.
Plusieurs sites répertorient les vide-greniers: vide-greniers.org ou brocabrac.fr. et décrivent les formalités (métrage, tarifs, horaires...)

En vous inscrivant, précisez le nombre d'emplacement ou de surface dont vous avez besoin. Pour un premier vide-grenier, ne voyez pas trop grand, un stand de 2 à 3 mètres suffit largement. Comptez quelques euros par mètre. 

2) A deux, c’est plus sympa!

Vous appréhendez de vous lancer seul(e)? Proposez à un(e) ami(e) ou un(e) voisin(e), c'est plus motivant et vous risquerez de moins vous ennuyer.

3) Définissez les objets que vous voulez vendre

Grenier, garage, placards… Profitez de la rentrée pour faire du tri dans votre maison et identifier ce que vous pourriez vendre. Bandes dessinées, service à café, instrument de musique, vêtements… Tout se vend, pourvu que ce soit en état de marche. L’idéal est d’avoir une ou deux pièces fortes qui intéresseront à coup sûr les chineurs du matin pour gonfler votre cagnotte finale.

4) Attention à la réglementation

Les vide-greniers sont réservés à la vente d’objets personnels et usagés afin de ne pas faire de concurrence déloyale aux commerçants officiels. Cependant, si vous souhaitez revendre un objet neuf reçu en cadeau, c’est toléré, à condition d’avoir la facture d’achat prouvant qu’il vous appartient. Autre interdiction: la vente de gâteaux ou alimentaire (faute de pouvoir respecter les normes d’hygiène), la vente d’animaux ou encore la vente de DVD téléchargés. Enfin, ne vendez pas d’objets avec des défauts car la garantie légale contre les vices cachés s’applique entre particuliers. Pour éviter cet écueil, demander à un commerçant ou un riverain la possibilité de tester un objet électrique..

5) Organisez votre stand

Pour donner envie aux chineurs d’acheter, votre stand doit faire envie. Plutôt que de disposer vos objets en vrac, essayez de bien les disposer sur une table. Triez les vêtements, que vous aurez lavés, et les chaussures, cirées, par taille. Pour les bandes dessinées et les CD, ne les empilez pas, mettez-les à la verticale dans une caisse, pour que les passants puissent les consulter plus facilement. Enfin, ayez vos prix de vente en tête mais soyez prêts à négocier, c’est la règle du vide-grenier!

6) Pensez à votre confort

Tenir un stand toute une journée est fatigant et le temps peut sembler long entre deux ventes. Pour être à l’aise, prévoyez un bon siège et un parasol qui vous protégera du soleil… ou de la pluie. Pensez à prendre de l’eau, un thermo de café et un encas, voire un sandwich, si votre stand est éloigné d'un point de vente alimentaire. Lors de votre inscription, n’hésitez pas à préciser votre âge pour bénéficier d’un emplacement vous permettant, par exemple, de laisser votre véhicule derrière votre stand. 

7) Prévoyez de la monnaie et des sacs

Etre dans la peau d’un vendeur une journée ne s’improvise pas… Pensez à faire de la monnaie pour ne pas être pris au dépourvu (n’acceptez pas les chèques) et prévoyez également quelques sacs, vos acheteurs apprécieront.